WENCESLAS (empereur germanique)


WENCESLAS (empereur germanique)
WENCESLAS (empereur germanique)

WENCESLAS (1361-1419) roi de Bohême sous le nom de WENCESLAS IV (1363-1419) et empereur germanique (1378-1400)

Fils aîné de Charles IV, Wenceslas est couronné roi de Bohême en 1363, puis élu roi des Romains en 1376 contre la promesse de fortes sommes à verser aux électeurs: il succède ainsi très naturellement à son père, qui meurt en 1378. C’est un prince très cultivé, certainement très paresseux, moins diplomate que son père; c’est pourquoi en disposant des mêmes moyens, c’est-à-dire d’une certaine fortune personnelle, il ne réussit pas à s’imposer dans l’Empire. Très rapidement ce tout jeune homme est aux prises avec les rivalités des villes et des princes de l’Allemagne occidentale et méridionale. Ses frères, Sigismond et Jean, ses cousins Josse et Procope, à qui il a donné ou inféodé les diverses possessions de son père (Brandebourg, Görlitz et partie de la Lusace, Moravie), se sont révoltés plusieurs fois contre lui, les princes et le haut clergé les soutenant: il a disposé assez longtemps de l’appui des gens des villes, excédés par ces guerres perpétuelles, dont ils se défendent en signant sous l’égide de l’empereur des paix territoriales (Landfrieden ), que finalement personne ne respecte. Mais il ne peut empêcher les massacres de juifs qui se produisent dans l’Empire comme dans toute l’Europe vers la fin du XIVe siècle.

Wenceslas renonce très vite à gouverner l’Empire et se retire en Bohême. Des troubles religieux naissent alors, car Jan Hus est le confesseur de la reine, tandis que l’archevêque de Prague et son vicaire, Jean Népomucène, intriguent contre l’empereur et les idées nouvelles. Prédicateur très influent, Jean Népomucène est arrêté, emprisonné, sans doute exécuté (1393): il sera canonisé en 1729 comme martyr de l’orthodoxie catholique, les membres de sa famille finissent par s’emparer de l’empereur, le retiennent prisonnier (1394-1395) et les princes allemands le déposent (1400) au profit du comte palatin Robert, puis de Sigismond et de Josse, son frère et son cousin (1410). Il lui reste la Bohême, où les doctrines hussites font des progrès. Jan Hus est brûlé à Constance en 1415 sur ordre du Concile malgré un sauf-conduit de l’empereur Sigismond, puis c’est le tour de son disciple Jérôme de Prague. Contraint par l’empereur, qui le menace d’une croisade, Wenceslas doit prendre position contre un mouvement qui fait l’unanimité du peuple tchèque à l’exception du clergé allemand et de quelques familles catholiques nobles: la révolte éclate alors, menée par Jean face="EU Caron" ォi face="EU Caron" ゼka. En juillet 1419, après la défenestration de quelques magistrats de la ville de Prague du haut du palais royal du Hrad face="EU Caron" カany, Wenceslas meurt d’une crise d’apoplexie.

Il laisse le souvenir d’un roi buveur et débauché, de peu d’envergure, mais sans doute fallait-il en ces temps troublés une volonté exceptionnelle ou une grande ambition pour dominer les événements: son frère Sigismond, doué d’une volonté peut-être plus ferme et d’une ambition à coup sûr plus dévorante, ne réussira guère mieux que lui en fin de compte.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SIGISMOND (empereur germanique) — SIGISMOND (1368 1437) empereur germanique (1411 1437) Fils de Charles IV, empereur germanique et roi de Bohême, et de sa troisième femme, Anne de Silésie. De l’héritage de son père, Sigismond reçoit à huit ans le margraviat de Brandebourg, mais,… …   Encyclopédie Universelle

  • Wenceslas — Venceslas Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Venceslas est un nom propre. Sommaire 1 Prénom ou patronyme 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Wenceslas II de Luxembourg — Venceslas Ier du Saint Empire Venceslas, roi des Romains. Fragment d un ex voto de l archevêque de Prague Jan Očko z Vlašimi Venceslas (en allemand : Wenzel, en tchèque : Václav) (26 février 1361 16 août 1419) dit l Ivrogne, fut… …   Wikipédia en Français

  • Wenceslas IV — Venceslas Ier du Saint Empire Venceslas, roi des Romains. Fragment d un ex voto de l archevêque de Prague Jan Očko z Vlašimi Venceslas (en allemand : Wenzel, en tchèque : Václav) (26 février 1361 16 août 1419) dit l Ivrogne, fut… …   Wikipédia en Français

  • Wenceslas Ier du Saint-Empire — Venceslas Ier du Saint Empire Venceslas, roi des Romains. Fragment d un ex voto de l archevêque de Prague Jan Očko z Vlašimi Venceslas (en allemand : Wenzel, en tchèque : Václav) (26 février 1361 16 août 1419) dit l Ivrogne, fut… …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • Armoiries Du Limbourg Et Du Luxembourg — Sommaire 1 Le lion de Limbourg 2 Le Burelé 3 …   Wikipédia en Français

  • Armoiries du Limbourg et du Luxembourg — Sommaire 1 Le lion de Limbourg 2 Le Burelé 3 Armorial de la Maison de Limbourg …   Wikipédia en Français

  • Armoiries du limbourg et du luxembourg — Sommaire 1 Le lion de Limbourg 2 Le Burelé 3 …   Wikipédia en Français

  • Charles Quint — Pour les articles homonymes, voir Quint (homonymie). Charles Quint Portrait de Charles Quint par Titien (vers 1535) …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.